Tibia Magazin – 4/2011, CD Suites & Correspondances

Faire l’expérience d’entendre de la musique pour clavier ou des accompagnement de basse continuo (autrement qu’avec clavecin) peut être très enrichissant. L’auditeur ne doit pas s’attendre ici à une musique calfeutrée, au contraire le son est riche et plein d’un bout à l’autre (du CD). Les musiciens exploitent les possibilités des combinaisons entre la flûte à bec, les luths ou la guitare baroque pleinement sur leur premier CD. Cette expérience est pour le mélomane très satisfaisante et devrait ôter la peur qu’on bien des interprêtes à s’accorder un peu de liberté du facsimilé (Urtext). Le livret en trois langues étaye ce projet réussi d’une quantité d’informations. Idéal pour les soirées d’été conviviales.